insights
empty

La place des femmes dans le domaine de l'ingénierie

Dans ses propres mots, Lindsay Freckleton, Directrice des opérations, Matériaux, Ouest du Canada, décrit son expérience en tant que femme dans le domaine de l’ingénierie et offre des conseils aux jeunes femmes qui envisagent de faire une carrière dans ce domaine.

Pourquoi j’ai choisi l’ingénierie 

J’ai choisi ce domaine car j’ai un grand sens pratique et que j’ai toujours aimé les mathématiques et les sciences. Lorsque j’ai commencé à examiner les programmes universitaires, je savais que je voulais étudier dans quelque chose où je pourrais faire une différence concrète. 

 

De nombreuses jeunes femmes qui choisissent de s'orienter vers l'ingénierie ont un membre masculin de leur famille - père, oncle, grand-père - qui est déjà dans la profession. Ce n'était pas le cas pour moi ; mes parents m'ont simplement encouragée à faire ce qui m’inspirait. Je suis allée à l'université de Calgary, qui était formidable à mon avis. Le pourcentage de femmes étudiant en sciences y est très élevé puisque nous sommes une plaque tournante du pétrole et du gaz et qu'il y a beaucoup d'ingénieurs masculins qui ont des filles.   

 

Mon parcours universitaire  

Au départ, je pensais devenir ingénieure chimiste, mais une fois à l'université, je me suis orientée vers le génie civil. Les professeurs de génie civil étaient formidables, et c'est finalement l'une des disciplines où la diversité des sexes est la plus grande, avec environ 25 % de femmes. De plus, j'aime bien quand les choses ne bougent pas - c'est beaucoup plus facile de faire des calculs !   

  

Au cours de ma troisième année d’études à l’université, j'ai effectué un stage chez un fabricant d'équipement de bureau, ici à Calgary. Cela m’a fait rapidement réaliser que je n'aimais pas la gestion de projet - un bon moment d'apprentissage. J'ai participé à un projet de défaillance des matériaux concernant un carreau de plancher de bureau utilisé partout aux États-Unis. Grâce à ce projet, je me suis vraiment intéressée à la science des matériaux et au génie des matériaux. J'ai donc décidé de rester à l'école et d'obtenir une maîtrise en conception de béton. 

 

Premiers pas professionnels  

Après avoir obtenu mon diplôme, en 2006, j'ai passé une entrevue chez MacIntosh Lalani [une ancienne division d'Englobe] et je leur ai tout de suite dit que je voulais diriger leur laboratoire de béton. Mon premier été là-bas a été incroyablement chargé. Je faisais des inspections géotechniques de pieux sur le terrain et j'essayais de rédiger ma thèse de fin d’études en même temps. Du côté de ma vie personnelle, je me suis mariée lors de cette même année !   

  

Peu de temps après, j'ai pris en charge le laboratoire de béton, travaillant avec l'équipe, assurant la formation et examinant les processus pour m'assurer que nous étions les meilleurs sur notre marché pour les essais de béton. Au fil du temps, j'ai également pris en charge le laboratoire et les essais de sols, ainsi que le laboratoire et les essais d'asphalte - et nous avons procédé à la même révision des processus pour ces matériaux également.  

 

Grâce à ma passion pour l’ingénierie et au désir de notre équipe d’avoir un impact tangible sur le monde qui nous entoure, nous avons pu obtenir d’excellents résultats tout en améliorant constamment nos processus, nos techniques et notre approche vis-à-vis les projets. Au fil des années, j’ai gagné la confiance de mon équipe et de mes collègues, ce qui m’a permis de rencontrer davantage d’opportunités de carrière chez Englobe. 

  

Après mon deuxième congé de maternité, j'ai été nommée responsable de l'ingénierie des matériaux. Mes responsabilités ont évolué et j'étais en charge de tous les essais de matériaux pour notre région. Quelques années plus tard, j'ai été promue au poste de directrice des opérations, matériaux, pour l'ouest du Canada. 

 

Ingénieurs : inventeurs et innovateurs ?  

Je considère que les ingénieurs sont des innovateurs à bien des égards. Dans mon rôle actuel, je mets particulièrement l'accent sur l'innovation dans les processus et dans la formation. Je pense que c'est surtout dû à notre désir constant de faire les choses mieux que ce que nous faisons actuellement.   

  

Une partie de mon travail consiste à inspirer les gens et à les inciter à venir me voir avec des solutions. Pour moi, il s'agit de créer une culture dans laquelle les gens savent qu'ils peuvent suggérer des améliorations et que nous les essayerons réellement.  

 

Mon expérience en tant que femme en ingénierie  

J'étais un peu inquiète à l'idée d'étudier dans ce domaine, mais mon expérience à l'université de Calgary a été très positive. Je n'ai subi aucune discrimination pendant mes études. Pour être honnête, j'ai eu beaucoup de chance dans ma carrière parce que je n'ai pas eu à subir beaucoup de négativité. J'ai toujours pensé que si l'on est confiant et que l'on sait que l'on mérite d'être là et que l'on contribue bien au projet, ces problèmes disparaissent généralement. De plus, j'ai toujours été du genre à prendre les choses en main, quel que soit mon titre.  

  

Sur le lieu de travail, tout dépend des personnes responsables et de leurs valeurs. Leur attitude se répercute généralement sur l'organisation. J'ai eu de la chance, car il y a toujours eu beaucoup de femmes ici [chez Englobe] et il n'y a aucune tolérance pour les mauvais comportements.  

  

Par le passé, j'ai participé à des programmes de mentorat pour les femmes en génie à l'Université de Calgary. J'essaie également d'intégrer le mentorat dans mon travail quotidien. Je dois dire que les étudiants sont toujours mes préférés. Ils sont charmants et ont le visage frais, alors nous essayons de passer beaucoup de temps avec eux. 

 

Mes conseils aux femmes qui envisagent de faire carrière dans l'ingénierie   

Restez ouverte aux nouvelles opportunités qui se présentent et veillez à vous battre pour un environnement favorable. Vous voulez être dans un endroit où vous vous sentez valorisée et où vous avez l'impression de pouvoir faire la différence. Si ce n'est pas le cas, envisagez de changer d'emploi, car il y a beaucoup d'endroits qui valoriseront votre apport et vos contributions.

 

Englobe est l'une des principales entreprises canadiennes spécialisées en ingénierie et en sciences de l'environnement.