insights
empty

Études de panache

1 décembre, 2021

Gestionnaires de projet chez Englobe, Chris Gallant et Natasha Horsman, ont été chargés d’une mission cruciale : analyser les effets des effluents d’eaux usées pompés dans le détroit de Northumberland par la Commission des eaux usées du Grand Shediac, dans le sud du Nouveau-Brunswick. Connue sous le nom d’étude de panache, l’équipe suit la distance et le rayon que l’eau traitée atteint pour s’assurer qu’elle ne soit pas nocive pour le public, à savoir la communauté locale – y compris les touristes – qui affluent chaque été à la plage et ses environs.

Comment fonctionne une étude de panache

 

Comme on peut le voir sur cette séquence filmée par un drone, un colorant non offensif est déversé dans un plan d’eau à marée haute ou basse, ainsi que dans des conditions météorologiques variables. Des instruments de mesures sont alors utilisés pour mesurer les particules de colorant et déterminer sa direction et sa dilution. C’est ainsi que l’équipe d’Englobe détermine efficacement le parcours de l’effluent à Shediac et sa concentration dans l’océan (lorsqu’il atteint son facteur de dilution – idéalement, 1:100).

 

« Une fois que le colorant est déversé dans l’eau, nous obtenons une représentation précise de la direction générale du panache, en plus de la vitesse à laquelle il se dilue. Le délai de grâce suite au déversement permet de déterminer la concentration acceptable pour le plan d’eau récepteur », ajoute Natasha.

 

En général, le panache peut atteindre un rayon de 400 à 1 000 mètres à partir de la source du déversement, en fonction des conditions météorologiques. Les images du drone sont alors téléchargées dans un logiciel informatique qui génère des simulations imitant des phénomènes météorologiques violents tels que des tempêtes. Cela permet de déterminer où l’effluent doit être rejeté dans le détroit afin de respecter les normes acceptables.

Au-delà de l’assurance qualité, pourquoi la Commission paie-t-elle cette étude maintenant ?

 

À la suite de plusieurs consultations publiques et de l’approbation de la majorité de la communauté, Shediac a confié à Englobe la construction d’une nouvelle installation de traitement des eaux usées comprenant un bâtiment pour l’usine principale ultramoderne et des bassins pour traiter un volume supplémentaire. La construction de cette installation, qui deviendra l’une des plus avancées du genre au Canada atlantique, devrait débuter l’an prochain et s’achever en 2024.

 

« Avec une valeur de 32 millions de dollars, il s’agit de l’un des plus gros – sinon LE plus gros – contrats que l’équipe d’Englobe à Moncton a obtenu jusqu’à présent, a déclaré Chris, Cette victoire est très significative pour nous car il s’agit d’un client avec lequel Englobe travaille depuis 60 ans, et cette relation et cette confiance sont ce qui nous permet d’obtenir ces engagements importants. C’est quelque chose que nous voulons atteindre avec tous nos clients. »

Quels sont les avantages de la construction d’une nouvelle installation ?

 

  • Amélioration de la capacité de gestion des eaux usées de la ville.
  • Atténuation des problèmes de qualité de l’eau
  • Une conception personnalisée et moderne qui tient compte de la faune environnante. En incluant, par exemple, dans les plans du projet, des bermes sur lesquelles les oiseaux locaux et migrateurs peuvent construire leurs nids. Certains types d’oiseaux y feront leur nid presque immédiatement.

Qu’est-ce que nous espérons réaliser grâce à ce projet ?

 

« Shediac connaît une croissance probablement plus rapide que n’importe quelle autre ville de la province, et c’est une ville côtière. Par conséquent, la qualité de l’eau est son atout le plus important » a expliqué Chris. Cette installation sera probablement la plus avancée de ce côté-ci du Québec, de sorte qu’elle produira une eau de qualité bien supérieure aux exigences provinciales. La Commission a voulu dépasser la qualité actuelle ; la plupart des usines de traitement des eaux usées ou des lagunes ne rejettant pas des eaux traitées de cette qualité. Au bout du compte, il y aura plusieurs niveaux de traitement et c’est ce qui est important – pour l’environnement, notre client et Englobe. »

Englobe est l'une des principales entreprises canadiennes spécialisées en ingénierie, en sciences de l'environnement et en traitement des sols et de la biomasse.